Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ils fourbissent leurs armes avant le Bol d'Or

Publié le par LATWINTEAM

Le challenge Protwin a pris grâce à Florence De Salve une bonne habitude, la première manche depuis plusieurs saisons se déroule dans un cadre prestigieux et dans un environnement de choix.

 

Pour 2013, les Protwineurs auront la chance d'ouvrir le bal en première partie du Bol d 'Or. C'est devant des tribunes très copieusement garnies qu'ils vont dévoiler leurs armes chouchoutées durant l'hiver.

 

LA COURSE AU TITRE:

 

Ludovic Loeul le pilote victorieux ces 3 dernières années sur sa KTM RC8R remet en jeu sa couronne. Comment ne pas le placer comme le très grand favori. Le tandem homme machine est ce qu'il se fait de mieux sur le plateau. La KTM correspond au style précis de Ludovic, qui même s'il manque d'un tout petit peu de moteur face aux surpuissantes Ducati, compense en pilotage. Alors un quadruplé en 2013???

 

Claude Pavot son dauphin en 2012, ne revient certainement pas avec l'idée de se satisfaire d'une place sur la boite. Il repart sur sa KTM RC8R qui lui a si bien réussi. Là nous avons à faire à un pilote très généreux, incisif et aussi affuté que sa machine. Gare à ceux qui le chatouillent en piste, l'homme ne se baisse pas pavillon comme cela.

 

Serge Scherer revient sur sa Ducati 1098R après avoir laissé planer le doute sur la monture 2013. Serge est lui aussi très expérimenté et ses machines sont toujours des avions de chasse. Les meilleures preuves sont sa 2° place puis la victoire sur les manches de Dijon l'an passé.

 

Yani Todisco revient cette année sur la Ducati Panigale avec laquelle il a terrassé L. Loeul sur son circuit fétiche du Val de Vienne. Si le tandem fonctionne aussi bien sur qu'il faut d'ores et déjà le placer comme un grand favoris pour le titre.

 

Il n'y a pas une saison où Denis Pignatel n'a pas progressé. La victoire à Dijon a du donner des envies de connaitre à nouveau cela en 2013. La moto est aboutie et bien réglée pour Denis. Sa régularité en piste le place aussi dans la liste des hommes qu'il faut prendre en compte quand on parle de titre.

 

On en arrive au transfert de l'intersaison, Stéphane Bovin a délaissé ses protos Ducati aux moteurs de feu, pour passer sur KTM. Comment va prendre la greffe, ce sera encore une attraction du plateau. Le roi des roues arrières et autres éclats en course sera certainement à surveiller quand le pilote aura apprivoisé la belle Autrichienne.

 

Louis Luc Maisto reprend du service après s'être posé des questions sur l'opportunité de rouler cette saison. Il va encore ensoleiller le paddock de ses conseils et bons mots, et sur la piste il suffit de regarder là où il place les roues pour voir les bonnes trajectoires.

 

ILS ONT RATE 2012 MAIS...

 

On ne peut commencer que par Bernard Peyron qui réinscrit sa Ducati 1198. Plus gentil que lui dans le paddock il n'y a pas, plus teigneux sur la piste il y a peut être mais pas sur... Là aussi ça envoie du lourd, Bernard est très très rapide, s'il fait toute la saison avec de la régularité, il va bouleverser le classement!!!

 

Christophe Bellembois revient, pour ceux qui ont un peu de mémoire, l'homme va vite. Et cette saison il revient avec une Ducati Panigale. Pour peu que les réglages soient au rendez-vous sur la capricieuse Italienne...


LES OUTSIDERS

Il faut toujours compter sur José Lattuada pour les coups d'éclats, le pilote a une très belle expérience et sa Ducati est une des plus belles et rapides du plateau.


Jérôme Vitiello est toujours très à l’aise sur le circuit Nivernais, l’Auvergnat aura à cœur de le prouver une fois de plus. Sa Ducati 1098 sera encore bichonnée et très rapide. Une belle cote pour une belle place.

 

Sébastien Serra revient avec une Panigale qu’il a affûté tout l’hiver. L’Italienne sera une attraction du paddock, tant l’homme est un spécialiste de la préparation et de la décoration de moto.

 

Bruno Gealageas allias Bubu, a lui aussi passé un hiver studieux. Il a changé de monture et cédé à la tentation de la Panigale en remplacement de sa Ducati 1098. Sur que s’il arrive à trouver le mode d’emploi il va nous régaler avec de gros points et son sourire qui fait la légende du Protwin.

 

Laurent Villain replonge aussi cette saison, sa moto est une arme, le moteur était aussi capricieux que performant. Quand les soucis l’épargne, c’est un pilote qui peut voir le top 10.

 

Julian Zulliani, auteur de très belles course en fin de saison 2012, a préparé une Ducati bien dans l’esprit PROTWIN. Une greffe d’un 1098 dans une partie cycle de 998, avec une fourche Aprilia et un ligne maison terminée par un pot de STREET FIGHTER. Du proto on vous dit !!!

 

Le plateau 2013 accueille bon nombre de nouveaux pilotes qui manifestement arrivent avec des motos très performantes. Il est sur que certains viendront avec l'intention de modifier la hiérarchie.

 

L’INCONNUE

 

Brice Nunnari qui avait dominé les deux manches de 2012 sur le circuit de Lèdenon s’est engagé pour rouler à la manche du Bol d’Or. Si les soucis rencontrés en ouverture du FSBK sont résolus il faut au minimum lui réserver une place sur podium.

 

ET NICO dans tout cela ?

LATWINTEAM repart le couteau entre les dents, frustrée de la saison passée. Le RSV a changé, évolué et pas seulement au niveau du look.

 

Pour Magny-Cours ce sera la seule machine qui portera les couleurs de la marque de NOALE en attendant d’être rejointe par l’ami FOFO.

 

La moto est fin prête, dire que l’hiver fut long, émaillé de surprises, bonnes ou moins bonnes, ce n’est qu’un doux euphémisme. Les 2 roulages effectués à Montbeugny et Magny-Cours confirment que le travail réalisé pendant l’intersaison va dans la bonne direction. L’envie, presque la hargne affichée lors d’une des rares séances sèches à Magny-Cours démontre qu’il entend bien se faire une place dans le haut du classement.

 

Il a pu aussi tester le comportement de la moto en monte pluie, et s’est senti tout de suite à l’aise grâce au train de pneus fourni gentiment par Sandro de MOTO PLUS Moulins. MERCI SANDRO

 

Le moteur passé à 1100 cm3 a permis de gagner ce supplément de couple qui permet des relances viriles à la sortie des virages lents. Peut-être le différentiel sera un peu moindre avec les gros 1200 cm3 des Ducati et KTM. La moto a beaucoup évolué mais Nico a toujours de bonnes sensations une fois dessus.  Il va falloir confirmer tout cela lors des séances chronos.

 

Sans titre 13Oui ça fait envie, n'est ce pas P'tit Lu

 

La saison s’annonce longue, il faut engranger de bons points à chaque occasion pour qu’il retrouve une place dans le haut du classement et tourner définitivement la page 2012, saison maudite.

 

Les bonnes nouvelles ne se limitent pas à la moto et au pilote. Pour cette saison plusieurs partenaires viennent nous soutenir, le site lequipement.fr est toujours aussi présent et Nico sera équipé de pied en cape par P’tit Lu. Les sociétés ATI, ACTO, MASTERMECA, les magasins MOTORAMA Montluçon et MOTO PLUS Moulins apportent leur confiance et soutien à ce projet original.

 

Jean-Luc DUTHEIL

LATWINTEAM

Engages-le-bol.jpg

Commenter cet article